exposition stéphane lallemand

musée d'art moderne et contemporain de strasbourg

3 février > 4 avril 2004

Photogénies...

Séries des pierres infernales, les paysages

Les paysages sont des prises de vues réelles à la chambre 18x24...
Les négatifs utilisés sont des films d'art graphique 1/2 teinte détournés pour des prises de vue. La sensibilité des films étant faible, des temps de poses de plusieurs secondes inscrivent le temps dans l'image, fixant les mouvements des objets animés.
De ce négatif, sera tiré des épreuves sur papier salé ou albuminé, virées à l'or, en suivant les recettes décrites dans les manuels de photographes du XIXe siècle.
Ces images ne se distinguent d'images anciennes que par la présence très discrète des traces laissées par l'homme d'aujourd'hui. Traces de pneu, sacs en plastique, traces de tronçonneuse, graffitis…
Les paysages virtuels sont des prises de vues réalisées à l'aide d'un ordinateur à partir de paysages virtuels construits avec un logiciel de 3D utilisé dans la construction des décors de jeux vidéo.


série des paysages

1999/2003

papier salé et albuminé, viré à l'or 20x26 cm (plus ou moins)

mount on cardboard 40x50cm

stéphane lallemand
aller à la page des fruits défendus
aller à la page des chardond ardents
aller à la page des dessins photogéniques
aller à la pawge des crédits